schweiz weihnachten weihnachtsgeschichte erzaehlen geschichte dezember schwiiz



So erzÀhlt man es sich in Genf:

En ce temps-lĂ , l'empereur Auguste publia un Ă©dit qui ordonnait le recensement de tous les habitants de l'Empire. Ce recensement, le premier du genre, eut lieu Ă  l'Ă©poque oĂč Quirinius Ă©tait gouverneur de la province de Syrie. Tout le monde allait se faire recenser, chacun dans la localitĂ© dont il Ă©tait originaire. C'est ainsi que Joseph, lui aussi, partit de Nazareth et monta de la GalilĂ©e en JudĂ©e, Ă  BethlĂ©hem, la ville de David: il appartenait, en effet, Ă  la famille de David. Il s'y rendit pour se faire recenser avec Marie, sa fiancĂ©e, qui attendait un enfant. Or, durant leur sĂ©jour Ă  BethlĂ©hem, arriva le moment oĂč Marie devait accoucher. Elle mit au monde un fils: son premier-nĂ©. Elle lui mit des langes et le coucha dans une mangeoire parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans la piĂšce rĂ©servĂ©e aux hĂŽtes. Dans les champs environnants, des bergers passaient la nuit pour garder leurs troupeaux. Un ange du Seigneur leur apparut et la gloire du Seigneur resplendit autour d'eux. Une grande frayeur les saisit. Mais l'ange les rassura: N'ayez pas peur: je vous annonce une nouvelle qui sera pour tout le peuple le sujet d'une trĂšs grande joie. Un Sauveur vous est nĂ© aujourd'hui dans la ville de David; c'est lui le Messie, le Seigneur. Et voici Ă  quoi vous le reconnaĂźtrez: vous trouverez un nouveau-nĂ© dans ses langes et couchĂ© dans une mangeoire. Et tout Ă  coup apparut, aux cĂŽtĂ©s de l'ange, une multitude d'anges de l'armĂ©e cĂ©leste qui chantaient les louanges de Dieu: Gloire Ă  Dieu au plus haut des cieux! Et paix sur la terre aux hommes qu'il aime. Quand les anges les eurent quittĂ©s pour retourner au ciel, les bergers se dirent l'un Ă  l'autre: Allons donc jusqu'Ă  BethlĂ©hem pour voir ce qui est arrivĂ©, ce que le Seigneur nous a fait connaĂźtre. Ils se dĂ©pĂȘchĂšrent donc d'y aller et trouvĂšrent Marie et Joseph avec le nouveau-nĂ© couchĂ© dans une mangeoire. Quand ils le virent, ils racontĂšrent ce qui leur avait Ă©tĂ© dit au sujet de cet enfant. Tous ceux qui entendirent le rĂ©cit des bergers en furent trĂšs Ă©tonnĂ©s. Marie, elle, conservait le souvenir de toutes ces paroles et y repensait souvent. Les bergers s'en retournĂšrent, louant et glorifiant Dieu au sujet de tout ce qu'ils avaient vu et entendu: c'Ă©tait bien ce que l'ange leur avait annoncĂ©.

Auf jesus.ch
Die Weihnachtsgeschichte in 20 Schweizer Dialekten

Schweizerdeutsch & Schweiz Kommentare

  • 28. November 2016 um 16:22
    Permalink

    Ich bin im ZĂŒrcher Oberland aufgewachsen und finde den Text recht authenisch aber nicht vollstĂ€ndig stimmig ĂŒbersetzt. Aber das liegt wohl daran, dass im Kanton ZĂŒrich eben auch nicht flĂ€chendeckend derselbe Dialekt gesprochen wird. GrundsĂ€tzlich finde ich den Text zu Umlaut-lastig. In 80 Prozent gehört da „Ă€“ durch ein „e“ ersetzt, und ein schwaches „d“ durch das starker betonte „t“ damit es fĂŒr echte ZĂŒrcher Ohren stimmt. Aber sonst o.K…

    Antworten
    • 2. Dezember 2016 um 19:13
      Permalink

      Danke vielmals fĂŒr Ihr Feedback

      Toll das Ihnen der Text trotzdem gut gefÀllt.

      Antworten
  • 25. Dezember 2016 um 13:42
    Permalink

    Super der Dialekt. Aber welches Dorf ist es? Schlaate hĂ€tte ich gemeint. Habe mich erkundigt bei einem waschechten Schlaatemer und der sagte, dass man z’Schlaate nicht „ai gange“ sagt.
    Ja nun welcher Dorfdialekt ist es nun?

    Antworten

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.